Ginseng Ficus : L’arbre de bonsaï parfait pour le débutant

Ginseng Ficus : L’arbre de bonsaï parfait pour le débutant


Le ginseng ficus, également appelé ficus microcarpa , ficus retusa et figuier banian, n’est pas la plante médicinale de ginseng mais un type de figue. Vous serez agréablement surpris de constater qu’un bonsaï Ginseng Ficus est non seulement beau mais extrêmement facile à entretenir.

Faible entretien

Le ginseng ficus est un bonsaï à faible entretien qui peut être cultivé à l’intérieur ou à l’extérieur. Bien sûr, si vous vivez dans une zone où les températures descendent en dessous de 68 degrés, votre petit arbre doit être cultivé à l’intérieur. Ce type de bonsaï peut survivre sans la lumière directe du soleil, mais vous aurez un arbre beaucoup plus heureux et plus sain si vous le placez près d’une fenêtre ou d’une zone qui reçoit beaucoup de soleil.

Trop ou trop peu d’eau?

Cet arbre particulier n’a pas besoin de beaucoup d’attention. Vous n’aurez besoin de l’arroser qu’une ou deux fois par semaine au maximum. Si vous l’arrosez de temps en temps, ce bonsaï s’ajustera; si vous oubliez de l’arroser à l’occasion, il ne se fâchera pas contre vous et ne se ratatinera pas. Vous saurez si vous ne lui donnez pas assez d’eau car les feuilles vert foncé commenceront à jaunir. La meilleure façon de garder votre Ginseng Ficus humide et heureux est de le vaporiser tous les jours avec un vaporisateur.

Taille

Un ficus de ginseng sain fera pousser de nombreuses feuilles. Certaines feuilles peuvent tomber naturellement en raison des changements météorologiques, de la quantité de lumière ou du calendrier d’arrosage. La plupart des bonsaïs Ginseng Ficus s’adapteront à leur nouvel environnement en une ou deux semaines.

La règle de base est que pour six feuilles qui poussent, trois feuilles doivent être retirées. Cette règle dépendra de vos préférences personnelles ainsi que de la taille et de la forme individuelles de votre bonsaï.

Rempotage

Votre bonsaï Ginseng Ficus est à croissance lente et ne doit être rempoté que tous les un à trois ans en fonction de la vitesse de sa croissance. Le rempotage doit toujours avoir lieu juste après la saison froide et le début de la saison printanière.

Le cadeau qui continue de grandir

Si vous êtes intéressé par le bonsaï, ces petits arbres ginseng ficus mignons et copieux peuvent embellir n’importe quelle pièce ou bureau. Ils sont très faciles à entretenir et constituent un moyen relativement peu coûteux d’apprendre la pratique du bonsaï.

Un bonsaï ne peut jamais être une œuvre d’art finie, car il sera toujours un morceau vivant de la nature, continuant à vivre et à grandir.

Le but n’est pas de faire ressembler l’arbre à un bonsaï, mais de faire ressembler le bonsaï à un arbre.

– John Naka, maître américain du bonsaï


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *