Entretien et arrosage du bonsaï

Entretien et arrosage du bonsaï

Entretien et arrosage du bonsaï


Le plus important dans l’entretien des Bonsaïs est l’arrosage. La fréquence à laquelle un arbre doit être arrosé dépend de plusieurs facteurs (comme l’espèce, sa taille, la taille de son pot, la saison, la composition du substrat et le climat), ce qui signifie qu’il est impossible de dire à quelle fréquence il faut arroser. Néanmoins, comprendre quelques notions de base vous aideront à observer quand un arbre a besoin d’eau.

Comment entretenir un bonsaï en 3 étapes :

Voici 3 étapes pour réussir l’entretien d’un bonsaï:

  1. Arrosage et taille: l’arrosage est très important : parce que le pot est petit, il faut arroser souvent, et un bonsaï qui a soif ne tarde pas à mourir ! Si vous vous absentez, il vous faut confier votre bonsaï à une personne attentive ou trouver un moyen de le préserver d’un dessèchement inopiné. La taille est nécessaire pour éviter que l’arbre ne perde son caractère nain. Pour arriver à un bon résultat, il suffit de le tailler très souvent, comme pour reproduire le broutement incessant d’une chèvre.
  2. Maîtrister la ligature: la ligature, avec des fils de cuivre qui servent à modeler la forme des branches, a ses partisans et ses détracteurs. L’emploi de fil de cuivre permet de gagner des années, puisqu’on évite de former la branche en taillant tout ce qui ne se dirige pas dans le sens souhaité. Mais elle fragilise les branches et son utilisation n’est pas sans risque : le fil rentre dans l’écorce si on le laisse trop longtemps.
  3. Renouveler la terre: régulièrement, la terre du bonsaï doit être changée. Il n’est pas forcément nécessaire de rempoter le bonsaï dans un pot plus gros. Renouveler la terre, qui est une mesure radicale pour une plante en pot, se révèle en effet le meilleur moyen de faire pousser le bonsaï car il va former de nouvelles branches, que l’on va tailler aussitôt ! Un bonsaï, finalement, c’est un paradoxe : une plante que l’on encourage à pousser mais que l’on taille sans cesse. Un dernier détail : il a horreur des fortes intempéries car c’est un arbre fragile. Placez-le à l’abri des courants d’air et des températures extrêmes.
Lisez également :  L’arrosage du bonsaï

A quelle fréquence arroser son Bonsaï?

Comme déjà mentionné, la fréquence à laquelle un arbre doit être arrosé dépend de trop de facteurs pour donner une règle précise. Par conséquent, il faut apprendre à observer ses arbres et savoir quand ils ont besoin d’être arrosés. Les quelques règles qui suivent vous aideront à arroser un arbre correctement:

  • Arroser ses arbres lorsque le substrat devient presque sec
    Cela signifie qu’il ne faut pas arroser un arbre lorsque le substrat est encore mouillé mais seulement lorsqu’il commence à sécher. On peut utiliser ses doigts pour contrôler le substrat à environ un centimètre de profondeur. Avec un peu plus d’expérience, il est possible de voir (plutôt que de sentir) quand un arbre a besoin d’être arrosé.
  • Ne jamais arroser par habitude
    Il faut toujours observer ses arbres individuellement, au lieu de les arroser quotidiennement par habitude, jusqu’à ce qu’on sache exactement ce que l’on fait.
  • Utiliser le mélange adéquat de substrat
    Le mélange de substrat influence beaucoup la fréquence d’arrosage des arbres. Pour la plupart des arbres, un mélange d’akadama, de gravier fin et de terreau tamisé, mélangés au rapport de ½, ¼ et ¼ convient bien. Cependant, on peut utiliser un mélange qui retient plus d’eau (en utilisant plus de terreau tamisé) lorsqu’on ne peut pas arroser ses arbres assez souvent. Vous pouvez lire les articles sur les mélanges de substrat pour les Bonsaïs pour plus d’informations.

Quand?

L’heure à laquelle vous arrosez n’est pas très importante; cependant, il vaut mieux éviter d’arroser pendant l’après-midi, quand le substrat a été chauffé par le soleil et qu’il risque d’être refroidi brutalement si l’on utilise de l’eau froide.

Lisez également :  La taille du bonsaï

Comment arroser un Bonsaï?

Comme déjà mentionné, il faut arroser quand le substrat commence à sécher. Quand l’arbre a besoin d’eau, il s’agit alors de l’arroser généreusement pour que toutes les racines soient bien mouillées. Pour cela, arroser sans arrêt jusqu’à ce que l’eau s’écoule par les trous de drainage, et si possible répétez l’opération quelques minutes plus tard.

Il faut arroser un arbre par le dessus avec un arrosoir muni d’une pomme d’arrosage fine; elle évitera au substrat d’être emporté. Il est préférable d’utiliser de l’eau de pluie (qui ne contient pas de produits chimiques); mais si ce n’est pas possible, vous pouvez utiliser de l’eau du robinet sans problème.


Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.